25/01/2015

#Consocollab: l’Economie Collaborative et son Développement

Retour sur le récent et spectaculaire développement d'un mouvement qui a (heureusement) toujours existé. Le grand changement: sa taille et son ampleur...

Qu'est-ce que l'économie collaborative?

L’économie collaborative est un nouveau système économique fondé sur le « What’s mine is yours » (référence à « What's Mine Is Yours: The Rise of Collaborative Consumption »,2010, de Rachel Botsman et Roo Rogers) qui émerge dans la plupart des économies développées. Il repose sur la mise en commun d’objets et ressources dont l’utilisation est partagée entre les individus. La « Sharing Economy » inclut le crowdfunding, le partage des savoirs, la location d’objets ou de logements entre individus, le troc/échange, l’achat en commun de produits et bien sûr le prêt d’objets.

Les origines de son développement


Plusieurs facteurs ont contribué à faire émerger cette nouvelle économie :
  • Historiques: elle est l’héritière des secteurs traditionnels de la vente de particulier à particulier, de la location et de la coopérative.
  • Technologiques: Grâce au développement des technologies web en réseau, le peer-to-peer a été l’une des premières expériences de mise en commun, partage de fichiers, et travail collaboratif (logiciels libres) entre d’individus à très grande échelle. Le web offre aujourd'hui une infrastructure idéale pour connecter les individus et passer à la collaboration de masse
  • Facteurs économiques: Evidemment, la crise économique que nous traversons et les pressions sur les pouvoirs d’achat des individus jouent un rôle de catalyseur dans le développement de l’économie collaborative.


L’économie collaborative s’est développée rapidement depuis 2009-2010...

De grands acteurs ont rapidement émergé, notamment sur le web, portés par l’adhésion du public aux nouvelles possibilités offertes : multiplication de l’offre d’hébergement bon marché via la location de chambres ou de logements par des particuliers, économies et flexibilité via la location de véhicules entre particuliers, contournement des acteurs bancaires traditionnels via les prêts entre particuliers ou voyage à prix cassés via le co-voiturage. Acteur de la location de véhicules entre particuliers, Drivy a ainsi conquis 250,000 membres (chiffre communiqué par la société en mai 2014) depuis sa création en 2010, affichant même près de 100 000 membres supplémentaires sur les 12 derniers mois. De son côté, Blablacar, spécialiste du co-voiturage fondé en 2009, revendique aujourd’hui 1 million de voyageurs par mois.

...Soutenue par d'importantes levées de fonds (dans certains domaines)


Les investisseurs ne s’y sont pas trompés en soutenant financièrement le fort développement du secteur. En septembre 2012, Drivy levait 2 million d’euros auprès d’Alven Capital et Index Ventures avant que ceux-ci investissent 6 million d’Euros supplémentaires en mai 2014 pour financer le développement de la société en Allemagne et en Espagne. De son côté, E-loue, spécialiste de la location d’objets entre particuliers né en 2009, voyait 5M Ventures et d’autres investisseurs apporter 2 millions d’Euros à son capital en avril 2014. Plus récemment, Blablacar a levé pour 100 millions de dollars en juillet 2014 auprès de ses actionnaires existants et d’Index Ventures.

Au-delà des montants investis, cela témoigne de la confiance et des perspectives de croissance importantes qu’offre la consommation collaborative.

A retenir:

48% des français pratiquent régulièrement la consommation collaborative
Parmi eux, 51% comptent y avoir davantage recours à l’avenir

(Sondage TNS Sofres de novembre 2013 – la consommation collaborative s’entend ici au sens large, en incluant les ventes d’objets d’occasion entre particuliers)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire